La philosophie de Al-Ghadir.

Articles

2021-07-27

171 visites

La grandiose fête de al-Ghadir est une planification divine, pour que la disparition du Prophète (sawas) n'aie pas un impact  trop fort.

L'une des dimensions  sur laquelle le Coran insiste fortement, est le fait que le Message divin est perpétuel, que sa perpétuité n'est pas liée à la disparition du Messager  .

Allah dit : « tu vas mourir ainsi qu'eux » , sourate les groupes :30. L'islam est le dernier Message envoyé, il est nécessaire qu'il vise tous les êtres humains du monde jusqu'à la fin de l'humanité. Ainsi que ses lois, qui régissent toutes les situations, et qui porteront leurs fruits en tout lieu et en tout temps.

La mort du Prophète (sawas ) a été un défi dangereux.  Pour que la Oumma islamique ne soit pas égarée, comme l'ont été les  Banu Israël après le Prophète Moussa (as), Allah (Le Tout Puissant) a mis en place une approche opératoire, en ordonnant au Prophète (sawas) de désigner, après lui, l'imam Ali (as), comme chef de cette Oumma .

Nous savons que la personnalité du Prophète (sawas) a joué un rôle important  dans l'expension de l'islam. D'où la crainte que la mort du Prophète (sawas)  ne cause un grand choc aux musulmans. Le prophète (sawas) par ordre du ciel, se devait d'éduquer une personne qui aurait les mêmes qualités que lui, surtout celles spirituelles. De plus, ce qui était écrit dans le Coran, s'est réalisé à la lettre : [  Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés. S'il mourait donc, ou s'il était tué, retournerez-vous sur vos talons? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah, et Allah récompensera bientôt les reconnaissants. ]. 

 Allah  a donc imposé que 12 Imams (successeurs) devaient diriger la communauté islamique. Ces derniers auraient les mêmes valeurs que celles du fondateur du Message divin.

Ces imams (as), dont la mission était énorme, subirent tout type de mal comme le meurtre, la captivité, l'exil, la prison,  pour que le Message ne perde pas sa brillance .

Nous constatons malheureusement, que tout ce que le Prophète (sawas) a fait pour que les musulmans ne s'égarent pas après lui, était en vain.  Allah, de par sa sagesse a promis que le Message  ne serait pas touché par la déviation, ni la falsification, malgré tous les complots qui ont visé l'islam et Ahl-ul-Bayt (as) .

Le Coran dit :  «  Ô messager d'Allah, transmets ce qui a été descendu de la part de ton Seigneur, et si tu ne le fait pas,  alors tu n'auras pas communiqué Son Message  »

Les ennemis de l'islam, les hypocrites et les mécréants, s'efforcèrent par tous les moyens d'éliminer l'existence de l'islam. Il était donc d'une ultime urgence de nommer l'imam Ali (as) comme son successeur. Cette période-là était tellement  critique, que cette affaire aurait des conséquences incontournables .

 L'Imam Ali (as), l'homme intègre de I'Islam .

 Un autre aspect à découvrir, est de prouver que l'imam Ali (as), est le seul musulman dont la personnalité soit totalement intègre. Cela se voit selon deux raisonnements : rationnel et rapporté .

On voit, que dans cet article, deux choses se précisent :  nous ne sommes pas en mesure de confirmer la supériorité de l'imam Ali (as) sur tous les autres humains. Cela est cependant discuté dans le cadre de l'islam, car la personnalité du prophète (sawas) ne fait pas partie de cette comparaison.

Il nous est nécessaire tout d'abord, de donner une définition logique pour connaître le musulman : il est celui qui comprend l'islam d'une manière consciente, sans qu'aucun détail ne lui échappe, et  il met en application ce qu'il a compris  de l'islam .

Selon la définition qu'on vient de présenter , nous savons que l'imam Ali (as) représente le musulman intègre, ainsi que l'homme intègre.

Si l'on feuillète les pages de la vie de l'imam Ali (as), dès son premier jour et jusqu'à la fin de sa vie, l'histoire ne relate jamais qu'il aurait violé un ordre divin, soit durant la période du Prophète (sawas), soit après sa mort. Il a toujours suivi à la lettre les ordres du Prophète (sawas), malgré les difficultés qu'il rencontra . L'histoire nous fait une grande confiance, lorsqu'elle  nous rapporte que son savoir, son courage, son adoration sont uniques, qu'il combla tous les besoins d'autrui alors que personne ne combla aucun de ses besoins .

Les textes des livres parlant de traditions, décrivent  ses valeurs jusqu'à l'exagération.

Al-Hakem, dans son livre al-Mustadrak a rapporté , en s'appuyant sur les Sahihs et en faisant référence à Abdullah ibn Asad ibn Zourara, de son père, qui lui a dit : « le Prophète (sawas) a dit : Allah m'a révélé, à propos de Ali trois choses : Il est le maître des musulmans, l'Imam des hommes pieux , le chef des purs croyants » .V .3 ,P. 137

Dans le livre '' al-Sawa'iq al-Muhrika '', de son auteur ibn Hijjr al-Askalani , il est rapporté : ibn Asakir rapporta d'ibn Abbas qui lui a dit «  Allah n'a rien fait descendre à propos de quiconque comme il l'a fait descendre au sujet de Ali (as) ». Il a aussi dit : « 300 versets sont descendus afin d'honorer l'imam Ali (as) » .

Cela est ainsi rapporté par al-Shabalangi (noor al-Absar , P. 73) et al-Khatib al-Baghdadi ( Tarikh Bagdad .V 6 / P 221 )

Ce que rapporte al-Hakim al-Nissabouri, selon une référence confidentielle, est que l'imam al-Hassan (as) fit un discours juste après le martyre de son père l'Imam Ali (as). Il dit,  après avoir loué Allah (Le Tout Puissant ) : « cette nuit, un homme a rendu l'âme. Les premiers ne le précéderont jamais dans ses valeurs  et les derniers ne parviendront jamais à avoir ses qualités. Le Messager d'Allah lui donnait son drapeau lorsqu'il combattait, Jibril (as) se tenait à sa droite, Michaël (as) se tenait à sa gauche, et il ne revenait jamais  jusqu'à ce qu'Allah conquiert les villes sous sa main ) V 3 / P  172 .

Article écrit par  : Yahia Ghali

Traduction : Jaafar sadeq 

 

 

  

 

 

Récents

Le plus commun

الزيارة الافتراضية

Cela pourra vous plaire aussi